Comment choisir son appareillage électrique ?

Guide de choix appareillage électrique
Temps de lecture : 3 minutes

L’appareillage électrique désigne tous les matériaux permettant de mettre sous tension ou hors tension les parties d’un réseau électrique. À titre d’exemple, on peut y trouver les interrupteurs et les prises de courant. Mais l’appareillage électrique permet également de protéger le réseau par le contrôle, la régulation et le mesurage du système. Le disjoncteur en fait partie. On appelle “appareillage de connexion” l’assemblage de tous ces dispositifs.

Dans cet article, Warmango vous donne une vue d’ensemble sur les interrupteurs, prises et disjoncteurs, afin que vous puissiez choisir efficacement le type d’appareillage électrique adapté au bâtiment ou au logement de votre client.

Consultez également notre article : “L’appareillage : bien choisir son appareillage chez Legrand et pourquoi ?

Comment choisir les bons interrupteurs ?

Relié au tableau électrique, l’interrupteur est un appareillage électrique de commande. Il peut alimenter des éclairages, des prises ou des appareils. Le choix de l’interrupteur se fait selon son usage. Voici une liste d’interrupteurs et leur application :

Interrupteur à bascule

  • Fonctionne avec un bouton unipolaire à action manuelle
  • Pour une pièce à deux bornes de raccordement
  • Coupe et connecte l’alimentation de la phase
  • Existe en tout type de forme ; idéal pour les pièces sèches.

Interrupteur à levier

  • Fonctionne avec un bouton bipolaire (interrupteur à 2P)
  • Pour une pièce à 4 bornes de raccordement
  • Coupe et connecte la phase et le neutre (sécurité garantie, évite les courts-circuits)
  • Idéal dans une pièce humide.

Interrupteur à bouton-poussoir

  • Fonctionne avec une pression sur le bouton-poussoir qui retourne directement à sa position initiale
  • Coupe et connecte l’alimentation de la phase
  • Idéal pour les circuits va-et-vient.

Interrupteur à commande rotative

  • Fonctionne à l’aide d’un bouton à tourner
  • Souvent équipé d’une minuterie qui coupe le courant après un certain temps
  • Utilisé pour les variateurs d’intensité ou les minuteries
  • Idéal pour les endroits de passage (hall d’immeuble).

Interrupteur à commande automatique

  • Fonctionne grâce à un détecteur de mouvement
  • Souvent doublé d’une minuterie automatique qui coupe le courant
  • Idéal pour les endroits de passage.

L’interrupteur doit correspondre à la norme électrique en vigueur, soit la norme de sécurité NF C 15-100.

Comment choisir les prises ?

Également appelées “socles femelles”, les prises de courant peuvent être posées en saillie (dissimulées dans une plinthe, une moulure ou une goulotte) ou encastrées. Elles sont nombreuses et diverses :

  • La prise simple ou multiple (appareils à basse tension) ;
  • La prise antenne (appareil vidéo et audio) ;
  • La prise RJ45 (téléphone et internet) ;
  • La prise rasoir (idéal pour la salle de bain) ;
  • La prise USB.
À lire aussi  Comment dessertir un raccord PER ?

Le choix d’une prise de courant se fait en fonction de l’emplacement (intérieur ou extérieur, pièce), du type de disjoncteur (combien de socles gère le disjoncteur ?), du design souhaité par le client (matière, couleur, finition, prix).

Comment choisir un disjoncteur ?

Le disjoncteur général a comme première fonction la protection des personnes et du réseau électrique. Afin d’éviter les courts-circuits, cet appareillage électrique coupe l’alimentation lorsqu’un défaut est détecté. On choisit un disjoncteur général selon son niveau de sensibilité. Ce niveau est défini par le seuil de protection. Plusieurs technologies existent :

  • Disjoncteur magnétique : est déclenché par une augmentation trop forte du courant électrique ;
  • Disjoncteur thermique : s’enclenche à cause des surcharges (à choisir si le logement possède des appareils à moteur puissant, puisque ce disjoncteur accorde un certain temps avant de couper le courant) ;
  • Disjoncteur magnétothermique : offre une protection contre la surcharge et les courts-circuits. Il rassemble les deux technologies ci-dessus ;
  • Disjoncteur électronique : permet de régler le délai avant enclenchement et le niveau d’intensité. Il fonctionne grâce à des capteurs détectant court-circuit et surcharge. Le disjoncteur général doit respecter la norme NF C 15-100.

Comment choisir une marque de disjoncteur ?

Les disjoncteurs Legrand : ce produit de grande marque et de taille variable peut être installé sur tous les coffrets électriques Legrand. Ils sont le haut de gamme des disjoncteurs à usage domestique.

Les disjoncteurs Schneider : la protection contre les courts-circuits et les surcharges est garantie avec le disjoncteur Schneider. Il est également adapté à un usage domestique. Le fabricant mise tout sur la protection des biens et des personnes.

Les disjoncteurs Hager : cette marque est à privilégier pour des bâtiments professionnels avec des circuits sous haute tension.

Le choix d’un disjoncteur se fait selon l’intensité qu’il peut prendre en charge, la capacité de coupure et le rôle qu’il remplit dans le bâtiment.

Quel matériel pour un tableau électrique ?

Pour réaliser la pose d’un tableau électrique, voici une liste du matériel et appareillage électrique nécessaire :

  • Le tableau électrique ;
  • Le disjoncteur général ;
  • Les interrupteurs différentiels ;
  • Les peignes horizontaux de raccordement ;
  • Des fils de raccordement ;
  • Un disjoncteur différentiel (optionnel) ;
  • Des peignes verticaux de raccordement (optionnel) ;
  • Des bornes et cordons de repiquage (optionnel) ;
  • Un obturateur sectionnable (optionnel) ;
  • Des prises et commandes modulaires (optionnel).

Choisir les bons types d’appareillage électrique, en bref :

  • Il existe une large gamme de choix pour chaque équipement électrique.
  • Afin de choisir correctement les accessoires et les appareils, le plus important est de connaître les spécificités de l’installation, et respecter les normes et les règles fixées par les travaux.

Vous voulez consulter l’ensemble de nos références ? Rendez-vous sur notre page produits.

Votre note :

Léa est responsable SEO chez Warmango. Son rôle est de faire tourner le blog à l'aide d'une équipe de rédacteurs intrépides. Auparavant, elle était en charge du référencement des produits sur le site, ce qui fait qu'elle a pu emmagasiner beaucoup d'infos sur les produits, leur technique, et les besoins des artisans. Ne lui demandez pas pourquoi elle est végé, Léa vous répondra pourquoi vous ne l'êtes pas (mais en vrai jurassienne, elle garde une passion envoûtante pour le fromage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.