Comment installer un sous-compteur d’eau ?

Publié par Ellia Hemici le

Temps de lecture : 3 minutes

Le sous-compteur d’eau est également appelé compteur de répartition ou compteur divisionnaire. Il agit en complémentarité du compteur d’eau principal. Il intègre l’installation sanitaire en aval de l’ensemble des arrivées d’eau et du compteur d’eau principal d’un immeuble.

Le sous-compteur d’eau est indépendant à chaque logement et va permettre à votre client d’obtenir un relevé de sa consommation d’eau (qui sera mesurée en mètre cube). Cela lui permet d’éviter les problèmes de facturation.

Il est donc important pour eux de comprendre comment fonctionne un sous-compteur d’eau. Dans le but de vous rappeler toutes les informations à connaître à son sujet et pouvoir conseiller au mieux vos clients, Warmango vous propose un article récapitulant l’installation d’un sous-compteur d’eau.

Qu’est-ce qu’un compteur divisionnaire et quel est son fonctionnement ?

Au-delà du compteur d’eau principal ou collectif d’un bâtiment, il est également possible de retrouver des sous-compteur d’eau. Il permet de calculer la consommation d’eau de chaque logement dans un immeuble, voire même à différentes installations dans une maison. Par exemple, vous pouvez préciser à vos clients qu’il peut s’avérer très pratique pour contrôler l’arrosage de jardin.

Grâce au compteur divisionnaire, ils pourront réaliser des économies d’eau, et ainsi, des économies sur leur facture.

Il permet également de révéler une potentielle fuite d’eau, mais aussi les excès de consommation.

Le compteur divisionnaire contient différents éléments :

  • Un cadran de mesure (qui indique la quantité d’eau consommée)
  • Deux raccords mâles (qui permettent de le rattacher aux installations)

Il existe 3 types de sous-compteurs d’eau froide (A, B et C) :

  • Le compteur de vitesse ou à jet unique (qui correspond à la classification A)
  • Le compteur à jets multiples (qui correspond à la classification B)
  • Le compteur volumétrique

Il est possible que les compteurs soient communicants.

Vous pouvez également retrouver la classification D qui représente les compteurs d’eau chaude.

A noter, un compteur divisionnaire peut appartenir à la compagnie des eaux et être une location.

Qui peut installer un sous-compteur d’eau ?

D’abord, il faut rappeler que l’utilisation de sous-compteur d’eau est devenue obligatoire dans tous les immeubles en copropriété, dont le permis de construire a été déposé dès le 1er Novembre 2007.

Pour les permis de construire déposés avant cette date, un vote lors d’une assemblée générale avec les différents propriétaires est nécessaire pour déterminer si l’installation de ces compteurs doit être faite. Vos clients doivent également savoir que dans les immeubles, le relevé de la consommation des compteurs divisionnaires est le plus souvent effectué lors du relevé du compteur principal.

Dans la majorité des cas, ce sont vous, professionnels de la plomberie qui allez installer les sous-compteurs d’eau dans le logement de vos clients.

Comment procéder à l’installation d’un sous-compteur d’eau et quel est son prix ?

Pour l’installation du compteur divisionnaire chez vos clients, vous devrez faire en sorte qu’il soit facilement accessible, pour faciliter les relevés, mais aussi les futurs entretiens de la pièce.

Vous n’aurez normalement aucune difficulté à l’installer. Il doit juste être placé sur la colonne d’eau, en amont de l’installation sanitaire. Dans le cas où le logement comporte deux arrivées d’eau, deux compteurs pourront être installés. Vous devrez alors seulement visser les raccords avec de la filasse et de la pâte à joint (ce qui maintiendra l’étanchéité).

Au niveau des prix les clients peuvent retrouver les suivants :

  • Le compteur de vitesse entre 20 et 30 euros
  • Le compteur à jets multiples entre 67 et 275 euros
  • Le compteur volumétrique ou communicant entre 100 et 200 euros

Comment vos clients peuvent calculer leur consommation d’eau avec un sous-compteur d’eau ?

Il faut savoir qu’un foyer de 4 personnes consomme en moyenne un volume d’eau d’environ 150 mètres cubes par an. Vous pouvez indiquer à vos clients les 2 façons de calculer le prix de leur consommation d’eau :

  • Par un calcul à faire eux même. Il leur suffit de connaître le volume d’eau consommé et son prix au mètre cube. Ils pourront ainsi établir la multiplication et avoir le résultat.
  • Par un simulateur en ligne. Il leur suffira de répondre à quelques questions pour que le simulateur puisse évaluer la consommation d’eau, mais aussi son prix.

Vous connaissez désormais toutes les informations relatives au sous-compteur d’eau. N’hésitez pas à informer vos clients à propos des étapes d’installation, mais aussi de vos conseils pour calculer leur consommation d’eau et réaliser des économies. Vous voulez consulter l’ensemble de nos références de sous-compteur d’eau ? Rendez-vous sur nos pages produits de compteurs d’eau, de compteur d’eau à émetteurs d’impulsions, et de compteurs d’eau à brides.

 

Votre note :

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial