Professionnels du bâtiment : travailler dans le solaire

travailler dans le solaire
Temps de lecture : 3 minutes

Le secteur du solaire séduit de plus en plus les professionnels du bâtiment. Et pour cause ! C’est un secteur en expansion, qui joue un rôle important dans la protection de l’environnement. Comment travailler dans le solaire ? Retrouvez nos conseils ci-dessous !

Pourquoi travailler dans le solaire ?

Un secteur en expansion

Le secteur de l’énergie solaire, qu’elle soit photovoltaïque (production d’électricité) ou thermique (production de chaleur), ne cesse de s’étendre aux foyers français. Et pour cause ! L’énergie solaire offre de nombreux avantages. Un avantage écologique, puisque l’énergie solaire est une énergie renouvelable, et donc non polluante. Mais aussi un avantage économique, car il est possible pour les ménages équipés de panneaux solaires de pratiquer l’autoconsommation. Ainsi, grâce à leurs panneaux solaires, les particuliers comme les entreprises peuvent produire et consommer leur propre énergie. Ils réduisent ainsi leur dépendance aux prix fluctuants du marché de l’énergie et leurs dépenses. Il leur est même possible de revendre le surplus de leur production, grâce au système EDF OA !

Soutenu par les pouvoirs publics dans le cadre de la transition énergétique, le secteur du solaire est donc un secteur particulièrement intéressant pour les professionnels du bâtiment de demain.

De nombreux métiers existent dans le secteur du solaire !

De plus, il existe de nombreux métiers dans le secteur du solaire permettant de satisfaire les attentes des différents professionnels du bâtiment ! En voici quelques-uns.

L’ingénieur en énergie solaire est à la fois un technicien et un scientifique. Il a plusieurs rôles. Il conçoit et élabore l’installation solaire (mesures de terrain, bilans solaires, relevés). Ensuite, il établit les cahiers des charges et les devis auprès des clients. Il procède également à l’installation du matériel, en vérifie le bon fonctionnement. Il se doit de respecter les normes en vigueur et d’être toujours au courant des évolutions du milieu. Comme celles des matériaux utilisés pour la fabrication de panneaux solaires toujours plus performants, par exemple.

Le technicien ou ingénieur d’exploitation et de maintenance est autre métier incontournable. Son rôle est de veiller au bon fonctionnement des équipements solaires photovoltaïques ou thermiques, tout au long de leur durée de vie.

L’installateur est bien entendu l’un des rôles cruciaux du secteur du solaire. C’est lui qui intervient sur le site à équiper. Il pose les modules photovoltaïques sur la toiture des particuliers ou au sol, s’il s’agit d’un panneau solaire au sol. Les installateurs sont le plus souvent des électriciens ou des couvreurs. Cette particularité leur permet de jouir d’une plus grande confiance de la part des assureurs.

Quelles études mènent au secteur du solaire ?

Se spécialiser dans le solaire

Selon le rôle envisagé dans le secteur du solaire, de nombreuses formations existent. Ainsi, pour devenir installateur, il est recommandé de suivre un CAP de couvreur ou d’électricien, en deux ans. Une mention complémentaire en énergies renouvelables est un atout non négligeable dans ce milieu qui ne cesse d’attirer de nouveaux profils. Par ailleurs, toutes formations liées à l’électricité vous permettront de vous tourner vers le secteur de l’énergie solaire.

À lire aussi  Plombiers chauffagistes : 5 astuces pour mieux gérer son temps !

Vous pouvez également vous tourner vers les formations d’ingénieurs, ou les filières scientifiques, qui vous permettront d’accéder au poste d’ingénieur en énergie solaire.

Quoi qu’il en soit, si vous suivez une formation de professionnel du bâtiment, il vous sera toujours possible de vous tourner vers le secteur du solaire par la suite ! Et si vous voulez en savoir plus sur les autres métiers du bâtiment, notre article sur le métier de plombier chauffagiste devrait vous être utile.

Quelles sont les certifications nécessaires pour un professionnel reconnu ?

Lorsqu’ils souhaitent installer des panneaux solaires, les particuliers cherchent avant tout des artisans certifiés : ainsi, plusieurs certifications vous seront demandées si vous souhaitez travailler dans le secteur du solaire :

  • la certification QualiPV : elle est délivrée par Qualit’EnR et est associée à la qualification RGE pour “Reconnu Garant de l’Environnement” ;
  • la certification QualiPV Bâtiment : cette certification concerne l’intégration au bâti, nécessaire si vous installer des panneaux solaires en remplacement de tuiles ou ardoises.

Ces certifications sont la garantie de la qualité de votre travail. Elles vous permettront de vous construire un portefeuille client plus conséquent une fois lancé dans le secteur du solaire ! En effet, les particuliers, pour pouvoir bénéficier des aides de l’Etat, doivent faire appel aux artisans certifiés QualiPV. Ces certifications sont donc un atout non négligeable, tel un sésame vous permettant de vous faire une place sur un marché du solaire de plus en plus concurrentiel.

Vous en savez dorénavant plus sur le secteur du solaire et ses débouchés ! Intéressé par le secteur du bâtiment en général ? Notre article sur le métier de plombier chauffagiste devrait vous être utile.

Votre note :

Léa est responsable SEO chez Warmango. Son rôle est de faire tourner le blog à l'aide d'une équipe de rédacteurs intrépides. Auparavant, elle était en charge du référencement des produits sur le site, ce qui fait qu'elle a pu emmagasiner beaucoup d'infos sur les produits, leur technique, et les besoins des artisans. Ne lui demandez pas pourquoi elle est végé, Léa vous répondra pourquoi vous ne l'êtes pas (mais en vrai jurassienne, elle garde une passion envoûtante pour le fromage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.