Plancher chauffant : le système de chauffage idéal ?

Plancher chauffant : le système de chauffage idéal ?
Temps de lecture : 3 minutes

Commençant à bien se développer à partir des années 60, le plancher chauffant à eau permet de faire des économies d’énergie. Même si son prix d’installation est élevé, il est de plus en plus utilisé. Vous pouvez le recommander à tous les propriétaires qui souhaitent réduire leurs factures d’énergie et s’offrir un meilleur confort.

Chauffage au sol électrique ou eau : quels sont les différents types de planchers chauffants ?

En général, les planchers chauffants se déclinent en deux grosses catégories : électriques et hydrauliques.

  • Le plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant électrique utilise un câble électrique (avec des résistances électriques) posé sur des dalles isolantes et noyé pour dégager de la chaleur. Raccordé au secteur, celui-ci sert à chauffer la chape qui, à son tour, régule la température de la maison par technique de rayonnement et permet d’obtenir une chaleur homogène dans la pièce. Vous devez installer un thermostat d’ambiance afin que le propriétaire garde le contrôle sur la température.

  • Le plancher chauffant hydraulique

Appelé aussi plancher chauffant à eau, le plancher chauffant hydraulique utilise un réseau de tuyaux afin de transmettre la chaleur. Le plancher chauffant à eau fonctionne à basse température soit une température de 50° maximum. La température au sol ne doit pas dépasser les 28°C pour être conforme aux normes.

Il est pratique pour aider vos clients à économiser de l’énergie, c’est-à-dire de réduire les dépenses liées au chauffage. De plus, il garantit un excellent confort thermique et s’adapte parfaitement aux générateurs de type chaudière basse consommation, chaudière à condensation et pompe à chaleur.

Il nécessite aussi un entretien plus régulier. Il faut notamment prévoir de purger l’air du plancher chauffant hydraulique pour qu’il puisse fonctionner correctement et durer dans le temps.

Chauffage au sol : quels sont les avantages et les inconvénients d’un plancher chauffant ?

Comme tout autre chauffage au sol, le plancher chauffant présente des avantages et des inconvénients. Voici certains points forts de ce système de chauffage :

  • Confort thermique excellent

Le plancher chauffant intègre la catégorie des modes de chauffage modernes offrant un confort thermique assuré. Il procure entre autres un chauffage homogène, ce qui supprime les effets de gradients thermiques. Agréable et presque naturel, il est un système de chauffage discret qui permet de réaliser un gain de place.

  • Économie d’énergie

L’eau chauffée à basse température du plancher limite la perte de chaleur. Par conséquent, le propriétaire n’a pas besoin de surchauffer le système, ce qui permet de réduire les dépenses en énergie.

  • Compatibilité avec la plupart des revêtements au sol
À lire aussi  Quel type de chaudière pour un plancher chauffant ?

Carrelage, moquette, parquet, tomettes, PVC ou lino, le plancher chauffant est compatible avec tous les revêtements au sol existants. Cependant, recommandez à votre client le carrelage, car il est plus solide et dispose d’une bonne conductivité.

Parmi les inconvénients du plancher chauffant, il est possible de citer :

  • Le coût d’installation onéreux

Par rapport aux autres systèmes de chauffage, le budget nécessaire pour la mise en place de ce système de chauffage est élevé par rapport à celui des autres modèles.

  • L’accès difficile

Au cas où un câble électrique aurait grillé ou qu’un tuyau fuiterait, vous devrez casser la dalle pour accéder au système de chauffage. À part le prix exorbitant que le propriétaire devra payer, les travaux de réparation nécessiteront beaucoup plus de temps. Par conséquent, en cas de panne, la plupart des gens se penchent vers une autre solution de chauffage.

Comment faire un plancher chauffant ?

Avant de poser ce type de chauffage, certains paramètres sont à considérer.

Étapes préparatoires

Étant un professionnel, vous devez :

  • Faire un devis
  • Retirer les éléments qui pourraient abîmer les tuyaux
  • Corriger les irrégularités au niveau du sol
  • Élaborer un plan de pose
  • Tenir compte des recommandations du constructeur des équipements de chauffage
  • Éviter l’installation des tuyaux sous le mobilier fixe (baignoire, placard, etc.)

Installation (dalle, plaque plancher, chape, carrelage, etc.)

La réalisation des travaux se résume en six étapes :

  • La préparation du sol

Avec un plancher chauffant électrique, vous devez mettre en place un programmateur et une boîte de dérivation. N’oubliez pas de couper le courant électrique avant de procéder à l’opération.

Si le propriétaire choisit un plancher chauffant hydraulique, commencez par l’installation du bloc collecteur. Ce dernier assure le lien entre la pompe à chaleur, la chaudière et le plancher chauffant. Utilisez des débitmètres pour contrôler l’installation.

  • La mise en place de l’isolation

Afin de limiter les déperditions de chaleur vers le bas et d’augmenter le rendement, isolez le sol à l’aide de plaques isolantes.

  • La mise en place de la technologie chauffantes sur les dalles isolantes

Respectez les écarts recommandés par le constructeur des équipements de chauffage pour garantir l’efficacité du système.

  • Les tests et la pose de la chape en béton
  • La mise en service
  • L’installation du revêtement

Si le plancher chauffant est un système de chauffage difficile d’accès et onéreux à l’installation, il reste plébiscité pour sa discrétion ainsi que pour l’économie d’énergie qu’il permet de réaliser à long terme.

Votre note :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.