Comment isoler vos tuyaux de chauffage ?

Publié par Lucas Maisse le

Temps de lecture : 3 minutes

Pour éviter de gaspiller inutilement les énergies de chauffage, l’installation d’un isolant sur les conduites d’eau chaude est largement recommandée. En effet, avec une canalisation non ou mal isolée, un logement risque de rencontrer des problèmes de pertes de chaleur responsables du gonflement des factures.

La technique qui permet d’isoler les conduites de chauffage se nomme « calorifugeage » des tuyaux. Elle se traduit par une réduction des dépenses énergétiques et une amélioration du bien-être des occupants. En utilisant une couche isolante en laine minérale, les pertes de chaleur sont réduites. Ainsi, comment procéder au calorifugeage des circuits d’eau ?

Calorifugeage : une isolation performante pour les canalisations

Souvent, le terme « isolation » fait référence aux murs, toitures ou planchers. Pourtant, il ne faut pas oublier certains aspects comme les tuyaux : tuyaux semi-rigides, tuyaux spirales,  tuyaux rigides, etc. En fait, ne pas isoler les tuyaux revient à garder ouvertes certaines fenêtres de la maison. 

Les réseaux d’eau installés à l’extérieur et ceux à l’intérieur non isolés risquent, en effet, d’être endommagés par le froid. Refroidie à des températures inférieures à 0 °C, la dilatation de l’eau va entraîner des fuites des tuyaux. Il existe d’ailleurs des détecteurs électroniques de fuites d’eau, pour prévenir ce type de désagrément. 

De plus, la chaleur produite par le système de chauffage est susceptible de diminuer lorsque la canalisation est trop froide. Ainsi, les conduits vont entraîner la perte de certaines énergies générées, en particulier si elles parcourent des zones peu isolées, telles que le garage ou la buanderie. En conséquence, il en résulte jusqu’à 10 % des déperditions thermiques qui augmenteront votre facture d’énergie.

Pour l’isolation de votre chauffage, il faut installer des manchons isolants autour des conduites d’eau chaude. Cette méthode permet de garder plus de chaleur et donc de faire de grandes économies.

 

Isoler_Tuyaux_Chauffage_Warmango

Bien isoler les tuyaux de chauffage en faisant appel à des professionnels

L’isolation ou le calorifugeage requiert des savoir-faire spécifiques. En effet, il s’agit d’un travail très important. Les spécialistes de ce secteur interviennent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, que ce soit dans le cadre des nouvelles constructions ou des travaux de rénovation. Pour ce faire, le calorifugeur procède à l’installation de produits isolants sur les circuits de chauffage. 

Cette intervention se déroule souvent loin des regards étant donné que la plupart du temps, elle se passe dans les sous-sols. Pourtant, elle se révèle particulièrement performante pour faire baisser les factures liées au chauffage.

À lire aussi  Fumisterie : connaissez-vous le terminal horizontal PPs/Galva de chez TEN ?

L’isolation des tuyaux de chauffage : comment faire ?

Que ce soit pour l’eau chaude ou froide, l’objectif consiste à faire en sorte que les déperditions soient évitées en isolant les tuyaux. Par rapport aux autres secteurs tels que les planchers ou les combles, où il existe de multiples solutions, l’isolation des tuyaux de chauffage ne présente que peu de possibilités. 

Pour cela, il faut recouvrir les canalisations avec une gaine constituée d’un matériau isolant thermique, c’est-à-dire une laine minérale pour les besoins en chaleur et du polystyrène pour le froid. 

Les travaux durent parfois plusieurs semaines lorsque les canalisations à isoler sont longues, notamment pour les habitations en retrait.

Les avantages de l’isolation des tuyaux de chauffage

L’installation des isolants autour des canalisations permet de mieux conserver la chaleur. Ainsi, la perte thermique peut être évitée.

Plus les tuyaux sont longs, plus les pertes sont importantes. Mais grâce à l’isolation thermique des tuyaux, la chaleur de l’eau va moins varier au cours de son passage dans les environnements chauds ou froids.

 

La pose d’un isolant sur chauffage protège également les occupants. Des conduites non isolées entraînent non seulement des problèmes énergétiques, mais elles favorisent également la prolifération de mauvaises bactéries comme la légionelle. Cette dernière se développe dans les canalisations à des températures allant de 27 °C jusqu’à 47 °C provoquant des infections pulmonaires. Pour empêcher cela, il est nécessaire d’isoler le circuit pour que la température atteigne environ 55 °C.

Votre note :
Catégories : ConseilsProduits

Lucas Maisse

Directeur Marketing de la société Warmango, je rédige des articles à destination des artisans du bâtiment afin de leur apporter des solutions pour le développement de leur activité.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial