Temps de lecture : 2 minutes

En cette période de gilets jaunes, on apprend une nouvelle qui pourrait vous faire garder le bleu de travail. La fin des chaudières au fioul devrait avoir lieu au cours des 10 prochaines années ! Le Premier ministre l’a annoncé, avec des mesures pour permettre aux Français cette transition énergétique. Pour vous artisans, est-ce une bonne nouvelle ?

 

Vers la fin des chaudières au fioul, vraiment ?

 

Les chaudières qui fonctionnent avec le fioul comme combustible sont jugées trop polluantes. Bon, cela, on s’en doutait. Sauf que ce moyen de chauffage est utilisé par environ 3,5 millions de personnes en France, c’est le troisième mode de chauffage le plus utilisé. Et en plus, son prix augmente de plus en plus. En un an, le fioul est passé de 0,74 euro le litre à plus de 1 euro.

En cette période de transition écologique, le gouvernement souhaite donc supprimer ce moyen de chauffage. Et il se donne 10 ans pour le permettre. Notamment grâce à des aides pour supporter les ménages qui verraient cette mesure comme une énorme contrainte budgétaire. Un tiers du montant du changement devrait être pris en charge.

En tout les cas, on sait qui ne va pas se plaindre, c’est bien vous ! En tant qu’artisan, cette fin des chaudière au fioul, quelle belle opportunité. Manifestement, vous devriez récupérer des chantiers. Reste à bien le mettre en avant auprès des clients. Et pour cela, commencez à parler des aides de l’état.

Convaincre vos clients avec les aides de l’État

la fin des chaudière fioul

Remplacer une chaudière au fioul, cela peut coûter très cher, ce n’est pas à vous qu’on va l’apprendre. Mais lors de vos prochains chantiers, vous pouvez commencer à évoquer la chose à vos clients, afin qu’ils se souviennent de vous et qu’ils fassent appel à vous pour réaliser ce changement de chaudière quand il le faudra.

Pour ne pas faire peur au client sur les tarifs, vous pouvez lui parler des aides de l’État comme :

  • Le chèque énergie : attribué aux ménages aux revenus modestes pour les travaux réalisés par un professionnel certifié “Reconnu garant de l’environnement” (RGE). (en savoir plus

  • Le CITE : le crédit d’impôt pour la transition énergétique pour les habitations principales achevées il y a plus de 2 ans. (en savoir plus

 

  • L’éco-PTZ : l’éco prêt à taux zéro pour les propriétaires bailleurs ou occupants d’un logement ancien (en savoir plus

 

Le client pourra alors se renseigner de son côté et vous appeler quand il décidera de réaliser sa nouvelle installation.

>
Votre note :
Catégories : À la une

Lucas Maisse

Directeur Marketing de la société Warmango, je rédige des articles à destination des artisans du bâtiment afin de leur apporter des solutions pour le développement de leur activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *