Comment choisir ses raccords multicouche ?

Raccord multicouche guide de choix
Temps de lecture : 3 minutes

Les tubes et raccords multicouche sont composés de différents matériaux : d’une couche d’aluminium entourée par deux couches de polyéthylène réticulé. L’aluminium permet l’étanchéité parfaite du tuyau à l’oxygène et la réduction de la dilatation du tuyau.

Un réseau de plomberie multicouche résiste aux fortes pressions, ce qui garantit la stabilité de toute la tuyauterie. Il fait preuve d’une grande résistance.

Les raccords multicouches sont un peu plus chers que les raccords PER, mais leur durée de vie est bien plus longue. Le tuyau multicouche peut être nu, gainé, en barre ou en couronne. Il existe en plusieurs diamètres.

Dans cet article, Warmango évoque les différents types de raccords multicouches pour bien faire son choix.

Pour quels circuits utiliser les raccords multicouches ?

Ces réseaux peuvent autant être utilisés pour les circuits d’eau froide, que pour les circuits d’eau chaude. Le multicouche est adapté aux installations de chauffage et sanitaire. On peut également s’en servir pour un circuit de plancher chauffant.

Types de raccordements : Multicouche ou PER

Les tuyaux PER et multicouche se raccordent “à froid”. C’est-à-dire qu’ils ne nécessitent aucune soudure.

Il existe 3 grandes techniques pour raccorder :

  • Le glissement (pour le tuyaux PER seulement),
  • Le sertissage (pour le multicouche et le tuyaux PER),
  • La compression (pour le multicouche et le tuyaux PER).

Qu’est-ce que la compression ?

Cette technique consiste à venir comprimer une bague fendue sur le tuyau multicouche ou PER en y vissant un écrou.

Cette manipulation peut être réalisée à l’aide de deux clés plates. Les raccords multicouche par compression sont démontables, et donc à privilégier lors de petits travaux.

Giacomini - Adaptateur à compression R179AM pour tube multicouche
Giacomini – Adaptateur à compression R179AM pour tube multicouche

Qu’est-ce que le sertissage ?

Pour sertir, on vient écraser une bague en inox à l’aide d’une pince à sertir. Cette méthode est la plus fiable et la plus sécurisée, puisque le raccordement par sertissage est indémontable.

Cette méthode est à privilégier pour effectuer des installations longues durées, pour un logement par exemple.

Raccord multicouche à sertir - Giacomini
Raccord multicouche à sertir – Giacomini

Qu’est-ce que le glissement ?

Le raccord en glissement est utilisé seulement pour les tubes en PER.

À lire aussi  Fumisterie : connaissez-vous le terminal horizontal PPs/Galva de chez TEN ?

Pour cette technique indémontable, on fait coulisser une bague en laiton sur le tube, afin de compresser ce dernier contre la tétine du raccord. Il faut se munir d’une pince à glissement.

Comment raccorder du multicouche avec du PER ?

Pendant des travaux de rénovation, il est courant d’avoir à relier des tubes d’origines différentes. Il existe plusieurs solutions pour y parvenir :

  • La transition simple (raccords de type femelle et raccords mâles sont vissés l’un à l’autre) ;
  • Le raccord automatique (autobloquant, il suffit d’y fixer les embouts de chaque tube) ;
  • Le raccord passerelle (technique du sertissage).

Quel diamètre choisir pour un raccord multicouche ?

Le diamètre d’un tube multicouche se choisit en fonction de l’équipement sanitaire à alimenter, et du débit que l’on souhaite obtenir en sortie. Plus l’équipement requiert un volume d’eau important, plus le diamètre extérieur doit être large.

Les diamètres les plus répandus sont : tube multicouche de ø16 extérieur, de ø 20 mm ou ø 26 mm.

Il existe des diamètres plus larges (jusqu’à 75 mm), mais ils sont destinés à des constructions industrielles. On parle ici du diamètre extérieur des tubes, qui comprend le diamètre intérieur et l’épaisseur du tuyau.

Pour les raccords de WC, évier, lavabo et machine à laver : le 16 mm est adapté, puisque ce type d’équipement n’a pas besoin d’un fort débit d’eau à la minute.

Pour le raccordement d’une douche, d’un chauffage ou d’une baignoire : le 20mm est approprié.

Pour raccorder des équipements nécessitant de grands volumes d’eau comme un chauffe-eau, optez pour un diamètre de 26 mm.

Quel est le meilleur tuyau multicouche pour quelle utilisation ?

Pour la pose de tubes multicouche, deux choix s’offrent à vous : apparent ou encastré.

Le tube multicouche nu, ou “sans gaine”, est fait pour être posé en apparent. Dans ce cas, utilisez du tube multicouche en barre ou munissez-vous d’un redresseur de tube.

Le tube multicouche gainé à plusieurs avantages. Il est spécialement pensé pour être encastré, puisque sa gaine lui assure une protection suffisante. Il existe des gaines de couleurs différentes pour vous aider à vous repérer pendant l’installation des raccords. Par exemple, gaine rouge pour l’eau chaude, et gaine bleue pour l’eau froide.

En résumé :

  • On choisit ses raccords multicouche en fonction du diamètre nécessaire à l’équipement à alimenter en eau sanitaire.
  • Plusieurs diamètres sont disponibles sur le marché,
  • Plusieurs techniques de raccordement sont possibles.

Vous voulez consulter l’ensemble de nos références ? Rendez-vous sur notre page produits.

Votre note :

Léa est responsable SEO chez Warmango. Son rôle est de faire tourner le blog à l'aide d'une équipe de rédacteurs intrépides. Auparavant, elle était en charge du référencement des produits sur le site, ce qui fait qu'elle a pu emmagasiner beaucoup d'infos sur les produits, leur technique, et les besoins des artisans. Ne lui demandez pas pourquoi elle est végé, Léa vous répondra pourquoi vous ne l'êtes pas (mais en vrai jurassienne, elle garde une passion envoûtante pour le fromage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.