Comment choisir une pompe à chaleur air eau ?

pompe à chaleur : comment choisir ?
Temps de lecture : 3 minutes

Une pompe à chaleur est un appareil de chauffage qui transforme les calories présentes dans l’air, l’eau et la terre, en chaleur. Elle diffuse ensuite la chaleur sous une forme liquide ou sous forme d’air, par des radiateurs ou des diffuseurs.

Vous vous demandez peut-être quels sont les critères à prendre en compte dans le choix d’une pompe à chaleur air eau. Vous êtes au bon endroit ! Et pour vous aider à mieux conseiller vos clients lors de leur choix d’installation de chauffage, vous pouvez également consulter notre article : “PAC, chaudière ou chauffe-eau thermodynamique, que proposer au client ?”.

Quel type de pompe à chaleur air eau choisir ?

Quels sont les différents usages d’une pompe à chaleur ?

Tout d’abord, il faut préciser qu’il existe différentes pompes à chaleur aérothermiques, Celles-ci répondent à des usages et des fonctions différentes.

  • Les pompes à chaleur réversibles peuvent produire de l’air froid et font office de climatiseur, en plus de chauffer votre habitation.
  • Les pac dites “chauffage seul” gère uniquement le circuit de chauffage du logement.
  • Vous pouvez également choisir une pompe à chaleur qui gère tous les circuits hydrauliques : chauffage et eau chaude sanitaire. Pour cela, il faudra vérifier que la pompe inclue la production ECS ou au moins qu’elle y est compatible.

PAC monobloc ou bibloc ?

Il y a deux types de pac air-eau : 

  • La pompe monobloc : compresseur et module hydraulique sont installés dans le module extérieur, ce dernier étant lié au circuit de chauffage par une liaison hydraulique ; 
  • La pompe bibloc : le compresseur est situé à l’extérieur tandis que le module hydraulique est à l’intérieur du bâtiment, la jonction entre les deux est une liaison frigorifique.

Le bibloc est plus performant, mais plus onéreux et compliqué à installer. En effet, seul un frigoriste ou un installateur thermique certifié peuvent l’installer. Parlez-en avec vos clients pour savoir ce qu’ils préfèrent !

pompe à chaleur installation

Quelles sont les différences entre une pompe à chaleur basse température et une pompe haute température ? Le comparatif

La température de sortie de l’eau est un des critères les plus importants lorsqu’il faut faire un choix. Relevez d’abord les types d’émetteurs de chaleur présents dans le bâtiment, afin de savoir quelle PAC est à privilégier. Deux technologies existent, chacune ayant un résultat final différent.

À lire aussi  Disconnecteur, 3 types, lequel choisir ?

La Pac air et eau basse température

Avec la pac air-eau basse température, l’écart entre la température de l’eau du circuit de chauffage et la température extérieure est bas. La température de sortie de l’eau varie entre 35°C et 45°C : le rendement est donc plus important. Cette pompe fonctionne avec des radiateurs basse température et des planchers chauffants.

La pompe à chaleur air et eau haute température

Cette solution fonctionne bien avec des radiateurs haute température, puisque la sortie d’eau est entre 60°C et 70°C. Il est recommandé de l’installer dans le cadre de rénovations d’un bâtiment, afin de préserver le système de chauffage préexistant (lorsqu’il est ancien).

Comment calculer le rendement énergétique d’une pompe à chaleur ?

C’est le COP (Coefficient de performance) qui est l’indicateur de référence pour la comparaison du rendement des pompes à chaleur. Le COP montre le rapport entre la consommation d’électricité qui fait fonctionner le compresseur et la quantité de chaleur restituée. 

Il faut également différencier le COP annuel moyen et le COP constructeur. L’annuel moyen est un chiffre obtenu dans des conditions réelles. Le COP constructeur tient compte des conditions climatiques : il est plus concret.

Une bonne pompe à chaleur affichera une COP entre 3 et 5. Sa performance ne sera, de toute façon, pas uniforme, puisqu’elle varie selon différents facteurs (changement de saison, fluctuation climatique…).

Quelle est la puissance calorifique à privilégier pour une pompe air-eau ?

La puissance calorifique est exprimée en kW. Elle représente la capacité d’une pompe à produire de la chaleur. Cette puissance est définie par le professionnel qui s’occupe de l’installation de la pompe. Généralement, la puissance calorifique est comprise entre 5 kW et 20 kW. Attention aux surdimensionnements et sous-dimensionnements qui peuvent engendrer une surconsommation ou, au contraire, une chaleur inadaptée.

Quelles sont les normes en vigueur à respecter

  • La marque NF PAC, délivrée par l’Afnor : Cette norme contrôle la conformité des pompes à chaleur. La marque CE, déclarée par le fabricant. 
  • La norme QualiPAC : donnée aux entreprises respectant ce référentiel. 
  • La norme Eurovent : qui ne concerne que les pompes à chaleur réversibles. 

Comment savoir quelle pompe à chaleur choisir, en bref

Pour choisir une pompe à chaleur, ou PAC, air-eau, il faut d’abord discerner le besoin du client et les caractéristiques de son installation.

🛀 Votre client a-t-il besoin de chauffage seul ou de production ECS ?

🔥 Quelle puissance est nécessaire au vu de l’installation ?

🌱 Vérifier le rendement énergétique (COP)

🧰️ Enfin, tenez compte des caractéristiques électriques de l’alimentation (triphasé ou monophasé ?) et du fluide frigorigène adapté (R410A ou R32 ?)

Vous voulez consulter l’ensemble de nos références de pompes à chaleur ? Rendez-vous sur notre page produits.

Votre note :

Léa est responsable SEO chez Warmango. Son rôle est de faire tourner le blog à l'aide d'une équipe de rédacteurs intrépides. Auparavant, elle était en charge du référencement des produits sur le site, ce qui fait qu'elle a pu emmagasiner beaucoup d'infos sur les produits, leur technique, et les besoins des artisans. Ne lui demandez pas pourquoi elle est végé, Léa vous répondra pourquoi vous ne l'êtes pas (mais en vrai jurassienne, elle garde une passion envoûtante pour le fromage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.