Disconnecteur, 3 types, lequel choisir ?

Guide de choix - disconnecteur
Temps de lecture : 3 minutes

Le disconnecteur est une pièce qui permet de protéger les systèmes de chauffage contre la pollution.

Pour choisir correctement le disconnecteur adapté à l’installation sur laquelle vous travaillez, il est important de connaître les différentes options qui s’offrent à vous.

Dans cet article, Warmango vous dit tout ce qu’il faut savoir pour sélectionner la meilleure pièce pour vos travaux.

Qu’est-ce qu’un disconnecteur chaudière et quel est son fonctionnement ?

La majorité de l’eau qui alimente les habitations provient du réseau public. Les dangers de l’éventuelle pollution sont donc une possibilité à prendre en compte. Pour cette protection, on utilise des disconnecteurs.

Il permet d’isoler les réseaux publics et privés, et bloque le passage aux eaux usées, polluées ou d’évacuation.

Cet organe de protection garantit aux ménages une eau potable dans leurs réseaux, en autorisant le remplissage en eau froide des installations lorsque la propreté de l’eau lui convient.

À quoi sert un disconnecteur ?

Cet élément du circuit de plomberie garantit une eau de qualité en continu, grâce à un système de vannes. Il peut arriver que le réseau public connaisse une variation, et débite une pression d’eau supérieure à celle des bâtiments privés : c’est un cas de surpression. C’est donc le disconnecteur qui va gérer cela.

À l’inverse, lorsque le réseau public débite une pression d’eau inférieure à celle des installations privées, le risque de pollution est élevé, car le liquide caloporteur risque de passer dans le circuit de l’eau potable. Grâce au disconnecteur, cette eau souillée est redirigée vers la décharge.

Quel type de disconnecteur choisir ?

On choisit un disconnecteur en fonction de l’installation de chauffage et de sa puissance. Il en existe 3 types :

Le disconnecteur BA

Le disconnecteur BA est à privilégier pour les installations à haut risque de pollution. Il comprend trois zones de pressions réduites, chacune contrôlée par les manomètres liés à l’appareil. À titre d’exemple, les chauffages collectifs industriels ayant une puissance supérieure à 70 kW.

Sferaco - Disconnecteurs à zone de pression réduite contrôlable - PN10 - Type SCUDO BA 574 - Série 950
Sferaco – Disconnecteurs à zone de pression réduite contrôlable – PN10 – Type SCUDO BA 574 – Série 950

Le disconnecteur CA

Le disconnecteur CA est à privilégier pour les installations domestiques. Ce dispositif est prêt-à-poser, ne nécessite pas de maintenance périodique, mais est moins fiable que le BA. Il est adapté aux chauffages d’une puissance inférieure à 70 kW.

Honeywell - Disconnecteur à zone de pression réduite non contrôlable CA295 | Diamètre : 3/4"
Honeywell – Disconnecteur à zone de pression réduite non contrôlable CA295 | Diamètre : 3/4″

Le disconnecteur CB

Le disconnecteur CB à privilégier pour les chaudières murales. Il est quasiment identique aux disconnecteurs CA. Il convient aux chauffages de la même puissance.

À lire aussi  Comment mesurer un raccord de plomberie ?

Pourquoi le disconnecteur fuit ?

Lorsque le dispositif est endommagé (éventuelles pannes ou fuites), il faut parfois remplacer la pièce. Ces accidents arrivent lorsque des corps étrangers viennent obstruer le filtre du disconnecteur.

Quelles sont les réglementations pour les disconnecteurs ?

De nombreuses réglementations existent autour de la consommation d’eau courante et potable. D’abord, les disconnecteurs sont une obligation légale. La réglementation des ICPE (Installations classées protection de l’environnement) fixe toutes les conditions des raccordements sur le réseau public.

Le règlement sanitaire départemental fixe, entre autres, les obligations que doivent respecter les ménages par rapport au réseau de distribution public.

Comment installer un disconnecteur ?

Un disconnecteur doit être installé dans un endroit sec et facile d’accès (pour d’éventuelles réparations). Rien ne doit obstruer l’orifice du clapet de décharge pour que le liquide refoulé puisse être évacué.

Si vous installez un dispositif BA, des règles strictes s’ajoutent à celles-ci : être dans les parties communes du bâtiment et être dans un endroit aéré.

Le choix d’un disconnecteur, en bref

Pour choisir le bon disconnecteur, il faut se référer à un certain nombre de critères. Nous vous les avons listés ci-dessous :

🧾 Les réglementations

🔥 La puissance du réseau de chauffage

🏭 Le risque de pollution

Et vous, comment choisissez-vous vos disconnecteurs ? Répondez–nous en commentaire !

Vous voulez consulter l’ensemble de nos références ? Consultez notre page produit.

Votre note :

Léa est responsable SEO chez Warmango. Son rôle est de faire tourner le blog à l'aide d'une équipe de rédacteurs intrépides. Auparavant, elle était en charge du référencement des produits sur le site, ce qui fait qu'elle a pu emmagasiner beaucoup d'infos sur les produits, leur technique, et les besoins des artisans. Ne lui demandez pas pourquoi elle est végé, Léa vous répondra pourquoi vous ne l'êtes pas (mais en vrai jurassienne, elle garde une passion envoûtante pour le fromage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.