Électriciens : Quelle intensité choisir pour votre installation électrique ?

Publié par Romane Bernard le

Temps de lecture : 3 minutes

Choisir la bonne intensité pour son compteur est particulièrement important. Le choix de la puissance du compteur est déterminant car il aura des conséquences financières et pratiques. En effet, le coût de l’abonnement sera impacté. Et si l’intensité est trop faible, le compteur disjonctera régulièrement. Il est donc recommandé aux électriciens d’accompagner leur client dans le calcul de ses besoins

 

Il existe 9 niveaux de puissance électriques différents. Pour vous aider dans votre choix, Warmango va vous présenter les quatre profils les plus communs.

 

 

                     

 

#1 – Compteur 3 kVA

 

Ce compteur est intéressant pour des studios ou des logements de moins de 30 m². Cela convient si votre client possède un équipement électroménager réduit, pas de four électrique par exemple. Le chauffage et l’eau chaude doivent être assurés par le gaz ou en collectif. Le profil est plutôt étudiant ou célibataire.

 

Cela signifie que le compteur peut encaisser jusqu’à 3000 watts lorsque plusieurs appareils sont branchés en même temps. Il s’agit du plus petit compteur du marché. Attention, cela veut aussi dire que vous ne pourrez pas avoir un tarif Heures Pleines / Heures Creuses. Ceci dit, vous ne trouverez pas d’abonnement moins cher. Ne sous-estimez pas la consommation électrique de votre client, au risque de voir le compteur disjoncter souvent. 

 

Nos interrupteurs différentiels au prix pro →

#2 – Compteur 6 kVA

 

C’est le modèle de compteur le plus répandu en France. Il convient soit pour un logement de 2 ou 3 pièces, d’environ 60 m² chauffé à l’électricité, soit pour un logement plus grand (entre 80 et 100 m²) chauffé au gaz. Ce compteur est idéal pour un couple avec ou sans enfant, muni d’un bon équipement électroménager (lave-vaisselle, lave-linge,…). Il permettra à votre client de bénéficier d’un système de comptage Heures Pleines / Heures Creuses

 

À lire aussi  4 façons de soulager son corps pour un artisan plombier-chauffagiste

 

#3 – Compteur 9 kVA

 

Pour avoir la nécessité d’un compteur d’une puissance de 9kVA, il faut un logement d’au moins 100 mètres carrés dans lequel habite deux personnes minimum. Il est plus souvent recommandé pour les familles. Le chauffage et l’eau chaude sont assurés par l’électricité. 

 

Votre client dispose d’un équipement électroménager complet et énergivore, type four et plaques électriques, sèche-linge,… S’il possède une pompe à chaleur, c’est la puissance minimum requise. 

 

#4 – Compteur 12 kVA et plus 

 

Le compteur avec une intensité de 12 kVa est conseillé aux particuliers résidant dans de grandes superficies, plus de 150m². Celles-ci doivent être exclusivement chauffées à l’électricité et posséder des équipements particulièrement énergivores. Dans l’idée, ces équipements électroménagers, informatiques et/ou audiovisuels doivent fonctionner en même temps. La présence d’une piscine chauffée peut justifier l’installation d’un tel compteur.  

 

Les compteurs entre 15 et 36 kVA sont réservés aux très grands logements peu répandus en France, et aux entreprises. Il s’agit d’abonnement particulièrement onéreux, il convient d’être sûr de son choix. 

 

 

Votre note :
Catégories : Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial