Chaudière : comment bien la choisir ?

Chaudière : Comment bien la choisir ?
Temps de lecture : 4 minutes

Dans le cadre d’un projet de rénovation ou de construction de logements collectifs, un artisan peut être amené à choisir des équipements comme une chaudière pour son client. En effet, il possède les connaissances nécessaires pour faire un choix avisé en fonction des spécificités du chantier. En tant que professionnel, il vous reviendra donc de guider le maître d’ouvrage vers le meilleur matériel. Entre autres choses, vous devez être en mesure de répondre à ses questions sur les systèmes de chauffage et notamment les chaudières.

Quel est le rôle de la chaudière ?

Avant de faire un choix ou de suggérer des options à vos clients, il est important de prendre en considération le rôle de la chaudière. En tant qu’artisan BTP, vous connaissez sûrement le fonctionnement et les rôles de ce dispositif. Vous savez aussi que vos clients vous interrogeront sur le rôle de la chaudière. En somme, il s’agit de leur expliquer que l’installation d’une chaudière a pour principal intérêt l’amélioration de leur confort. Ce système permet aux appareils de chauffage de produire de la chaleur et de l’eau chaude sanitaire.

Quels sont les différents types de chaudières : bois à granulés ou pellets, électrique, fioul ou gaz ?

Pour conseiller efficacement vos clients, vous devez être en mesure de leur présenter les différents types de chaudières. Ces dispositifs se distinguent généralement par le combustible utilisé :

  • Chaudière à gaz ;
  • Chaudière électrique ;
  • Chaudière au bois ou granulés.

Vos clients sont intéressés par la chaudière gaz à condensation ou à basse température ? La différence entre ces deux équipements repose sur leurs performances. Par exemple, les chaudières à condensation proposent un rendement à un taux compris entre 90 à 100%.

Quelle chaudière à gaz ou autres choisir en 2021-2022 ?

Ces dernières années, la réduction de l’émission de gaz à effet de serre est au centre des préoccupations des clients, mais aussi des artisans BTP.

En tant que professionnel dans le bâtiment, vous devez prendre cet aspect en compte au moment de suggérer un type de chaudière. L’idée est de proposer une option performante, mais écologique. Ainsi, il faut, autant que possible, éviter de suggérer une chaudière au fioul considérée comme l’installation la plus polluante. D’ailleurs, ces équipements sont interdits depuis le 1er juillet 2022, à moins que l’utilisation des autres sources d’énergie soit impossible.

Quel type de chaudière est le plus économique : bois biomasse, à condensation ou autres ?

Outre l’aspect écologique, l’économie d’énergie est aussi une question importante pour les porteurs de projet de rénovation et de construction de maison. Ils vous questionneront sûrement sur les systèmes de chauffage les plus économiques. Concernant les chaudières, les modèles à condensation sont à privilégier puisqu’ils fonctionnent au gaz ou au bois. En termes de rendement, il est excellent avec un taux de 90 à 100% et une consommation d’énergie réduite d’environ 25% par rapport à celle d’une chaudière classique. Une chaudière mixte ou hybride associant une pompe à chaleur à une chaudière à condensation permet aussi de faire environ 10% d’économie d’énergie.

À lire aussi  En quoi le nouveau groupe de sécurité Thermador est révolutionnaire ?

Les plus importants critères pour choisir une chaudière

Avec le prix, les économies d’énergie, la consommation et l’écologie sont les principales préoccupations de vos clients. En tant qu’artisan professionnel, vous devez prendre en compte des critères en plus pour les satisfaire :

  • Type de chaudière ;
  • Type de combustible ;
  • Prix ;
  • Fiabilité.

Type de chaudière et combustible

Choisir le bon type de chaudière et de combustible est important pour répondre aux besoins des clients, au moins en termes de performances et d’économies. Pour rappel, les chaudières à gaz sont considérées comme performantes, mais peu écologiques. Toutefois, il existe des modèles dits « chaudière gaz pulsatoire » qui sont plus respectueux de l’environnement. Les plus économiques sont les chaudières à bois tandis que les systèmes électriques sont plus adaptés comme solution d’appoint ou dans des logements sans gaz.

Prix et fiabilité

Si vous souhaitez satisfaire vos clients, vous devez respecter leur budget. Pour cela, vous devez effectuer de nombreuses recherches et comparer les prix. Attention, il ne s’agit pas de proposer la chaudière la moins chère sur le marché, mais plutôt de suggérer un modèle avec un bon rapport qualité/prix. Il ne doit pas dépasser le budget, ou seulement de peu, tout en étant fiable et performant.

Les autres paramètres pouvant aider à choisir une chaudière

Il existe d’autres paramètres qui peuvent vous aider à trouver une chaudière répondant aux besoins de vos clients :

  • La puissance ;
  • La régulation ;
  • L’emplacement de la chaudière ;
  • L’évacuation des fumées

Puissance et emplacement de la chaudière

La puissance est un critère important pour choisir une chaudière. Le confort des utilisateurs en dépend. Si elle convient à la configuration du logement, l’intérieur sera parfaitement chauffé. Le débit d’eau chaude sera aussi constant et puissant. En revanche, si la puissance est insuffisante, le débit d’eau chaude sera faible et les radiateurs tièdes.

Pour rappel, une puissance comprise entre 12 et 20 kW est idéale pour réchauffer une surface inférieure à 100 m². Il en faut 18 à 25 kW pour un appartement ou une maison de plus de 100 m². Une puissance de 23 kW à 35 kW est plutôt recommandée pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Système de régulation et évacuation des fumées

Se baser sur le système d’évacuation permet aussi de choisir une chaudière adéquate. Un modèle à évacuation par cheminée est facile à installer si la maison dispose d’une cheminée. Dans le cas contraire, une chaudière avec une évacuation par ventouse est plus adaptée. En ce qui concerne la régulation, il s’agit des équipements, pouvant sur demande être fournis avec la chaudière, qui aident à réduire les pertes et la consommation d’énergie mais aussi à gérer au mieux sa température intérieure.

Les aides pour changer une chaudière

En tant que professionnel dans le BTP, sachez que plusieurs aides sont disponibles pour financer l’achat d’une nouvelle chaudière, à savoir :

  • L’Anah
  • Ma Prime Rénov
  • Le Coup de Pouce économies d’énergie (dispositif CEE)
  • La TVA à taux réduit
  • Le chèque énergie
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • Les aides des collectivités locales

Pour conclure, vous devez prendre en compte les attentes de vos clients lorsque vous choisissez la chaudière qui équipera leur futur logement. L’idéal est de proposer un modèle performant, économique et adapté au budget fixé.

Votre note :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.