Les charges des plombiers autoentrepreneurs vont évoluer dès 2020

Temps de lecture : 2 minutes

C’est une nouvelle qui ne devrait pas vous faire plaisir ! Le gouvernement vient d’annoncer une hausse des charges des plombiers autoentrepreneurs avec un décret express à compter du 1er octobre.

Ce qui va changer

Comme indiqué sur ce schéma, ce sont les réductions des cotisations sociales qui vont évoluer. Le gouvernement, suite à une forte augmentation de la création de micro-entreprises, souhaite réagir en diminuant ces réductions lors des premières années d’activité.

Dans une phase transitoire d’un an, les réductions qui actuellement sont de 75%, 50% et 25% pour les trois premières années devraient passer à 50%, 25% et 10% à partir de 2020, pour ensuite devenir une réduction de 50% pour la première année d’activité uniquement.

Une pétition en ligne a déjà été créée par la Fédération des autoentrepreneurs pour réagir à cette annonce.

Pourquoi ce changement ?

L’Etat souhaite réaliser une économie de 600 millions d’euros pour 2022. En 2018 ce sont 66.500 micro-entreprises qui se sont créées. Le coût de ces exonérations sociales serait donc trop élevé.

Il faudra alors anticiper ce changement et faire évoluer son activité, en diminuant ses coûts et en augmentant son chiffre d’affaires. Vous pouvez trouver les quelques astuces que nous recommandons pour cela dans cet article. 

À lire aussi  Covid 19 - Point de situation pour les artisans du bâtiment

Découvrez nos produits sur Warmango.fr →

Votre note :

Directeur Marketing de la société Warmango, je rédige des articles à destination des artisans du bâtiment afin de leur apporter des solutions pour le développement de leur activité.

4 commentaires

  1. Comme dabitude ils font quelques choses qui a du sens et après ils vont faire couler tout le monde exemple une journée vendu 265 €la moitié en charge il reste 132 € moins l essence le coup du véhicule le stationnement le casse-croûte du midi t’a gagné 65 €et de plus s’en récupérer de tva je reste chez moi !!

    1. Si vous vendez une journée à 265, vous n’avez rien à faire en auto-entrepreneur c’est un non sens, commencez par prendre un conseiller fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.